Les Watson, de Jane Austen

couv56660975Edition : Archipoche

Année de parution : 2017 (1ère édition en 1871)

Genre : Classique

Pages : 89

Emma Watson retourne vivre parmi les siens dans le Surrey après plusieurs années passées chez une tante fortunée.

J’ai emprunté cette « nouvelle » à la médiathèque mais je dois commencer par corriger ceci : ce n’est pas une « nouvelle » à proprement parler mais un roman inachevé. Jane Austen a commencé Les Watson entre 1803 et 1805 et beaucoup s’accordent à dire que si elle l’avait fini il aurait fait partie des plus réussis… Et je veux bien les croire ! Je n’ai pas encore lu beaucoup de Jane Austen, en fait seulement celui ci et la première moitié de Pride & Prejudice (en English s’il vous please) mais j’ai vite compris qu’elle ne manquait pas d’humour ! Et c’est ce qui fait la plus grande différence (à mon sens) entre elle et les sœurs Brontë (que j’adore). J’imagine assez facilement la frustration de ceux qui ont découvert ce manuscrit inachevé si prometteur. J’ai fait quelques recherches me demandant si certains avaient une idée quant à la suite de l’histoire et tout le monde a l’air de s’accorder sur le destin d’Emma Watson (oui oui comme la vraie Emma Watson). Je me lance de ce pas dans la lecture de Persuasion.

Ma note : 19/20

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s